“Alquitarras” à jointures soudées

Les “Alquitarras” sont beaucoup plus anciennes que les alambics. Avant d’être introduites dans la Péninsule Ibérique par les Maures, elles étaient déjà utilisées en Orient. Même si elles ne sont pas aussi connues que les alambics, les « alquitarras » ont un grand nombres d’appuyant qui considèrent que ces appareils produisent des boissons d’haute qualité en vertu d’une plus longue durée de distillation. L’espace requis pour utiliser les « alquitarras » est relativement plus petit que celui de l’alambic traditionnel. Le condensateur, qui a la forme d’une cuvette, se trouve sur la surface supérieure froide de la chambre à vapeur. Les vapeurs ascendantes accumulées dans la chambre à vapeur entrent en contact avec la surface froide du condensateur, refroidissent, se condensent et le distillat est expulsé par le bec. Les «alquitarras» peuvent être utilisées pour distiller des boissons alcooliques, comme il est tradition dans la Péninsule Ibérique, des huiles essentielles, de l’eau de roses ou n’importe qu’elle autre substance. Il vous suffit de laisser votre imagination s’envoler.

Comments are closed.

Centre de préférences de confidentialité

Necessary

Advertising

Analytics

Other